Projet « nouvelle salle d’escalade à Foix »

Le 26/06/2016, une réunion de présentation du projet de nouvelle salle d’escalade s’est tenue à Pandémonium. Voici le compte rendu :

Présents 

De l’association Pandémonium : Eldridge Saint Jacques, Georges Strelinger, Céline Lacombe, Guillaume Gaucherand, Graham Lynch, Jonathan Knipper, Eugénie Baudon, Schoenknecht Florent,

Jean-Paul Alba, adjoint à la maire de Foix aux sports, aux associations et aux loisirs,

Ronan de Camin Ariège Pyrénées,

Florence Saurat du FAGIP,

Stéphanie Braquet, chargée de mission au PETR de Foix,

Thomas Fromentin, président de l’ADUA et conseiller à la communauté de communes du pays de Foix,

Alexandra Merigot, Conseillère d’animation sportive- Adjointe au chef du service Vie Associative Jeunesse et Sports, DDCSPP de l’Ariège,

Pierre Marchand, membres du Comité Directeur du CDOS.

Excusés :

L’association d’étudiants l’ŒUF,

Pascal Zanin  directeur de l’UNSS Ariège,

Nicolas Olcomendy de l’association Arize Loisir Jeunesse,

Robert Castells, président des PEP 09,

Florence Gas, de la commission escalade FFME Midi-Pyrénées,

Laurent Lagarrigue, conseiller technique FFME Midi-Pyrénées,

Christian Neveu, président de la FFME Ariège,

Le bureau des guides d’Ax,

Stéphane Gachassin, directeur de l’établissement EPMS La Vergnière.

 

Déroulé de la réunion 

Présentation de notre association, de son évolution depuis sa création il y’a 10 ans, puis de l’activité escalade en Ariège, et de l’intérêt fort pour une nouvelle salle d’escalade à Foix. Vous trouverez ici Note-projet nouvelle salle une note explicative de la situation et  de la légitimité d’une nouvelle salle à Foix. Mais pour résumer le propos, le discours s’appuie sur trois points :

  • Une association forte (presque 180 adhérents), qui a atteint un seuil de maturation maximale pour l’espace qu’offre le 17 cours Irénée Cros : des cours tous les jours, une équipe compétition, une demande forte et non pourvue de l’extérieur, une salle ni aux normes ni confortable.
  • Une demande extérieure réelle des scolaires (école, collège, lycée, fac) et extra scolaires (association de loisirs, PEP,…). Nous avons pour le moment 4 lettres de soutien officiel de l’association Arize Loisirs Jeunesse, de l’école Primaire Paul Bert, des Pep09 et de l’UNSS Ariège. A cela s’ajoute des soutiens oraux ou en cours de formalisation.
  • Un département d’escalade où une salle de bloc est réellement complémentaire des autres salles et de l’activité escalade en falaise. Un soutien de la FFME sur le projet (à envisager l’année prochaine de s’inscrire dans le circuit compet FFME), l’envie à terme de faire de cette salle un lieu de dynamisme et de propulsion sur l’ensemble des activités outdoors du département.

Intervention :

– Mr Alba : Il confirme ce qu’il nous a déjà dit fin avril : la mairie a bien conscience de la légitimité de notre demande, il nous faut continuer à nous faire connaitre et participer à  la vie de la ville. Actuellement, la mairie n’a pas le budget pour un tel projet. La mairie en ce moment a plus de biens immobiliers à vendre qu’à acheter (pas très envie d’acheter le 17 cours Irénée Cros), une autre piste à envisager est de déménager dans un autre lieu. Mais cette option comporte le risque de se retrouver avec le même type de salle, en un peu moins salubre, mais sans vestiaire ni possibilité de s’agrandir.

– Mme Braquet : Notre association  peut être porteuse du projet, mais le fonctionnement des subventions fait qu’il faut avancer à chaque fois la somme demandée. Être une institution publique aide dans la possibilité de toucher des subventions (type LEADER).

(Note : un projet peut toucher jusqu’à 80% de subvention sur la somme totale dans le meilleur des cas, souvent c’est plus 60%. Ici, l’argent peut venir de fond européen (FEDER), de l’Etat avec le CNDS équipement conditionné par la politique de la ville, du département-région, puis municipalité et communauté de communes).

– Mr Fromentin : Il avait imaginé l’idée que la nouvelle salle de sport de la fac puisse accueillir un pan, mais finalement ça semble peut évident. Clairement, notre demande relève de l’échelon intercommunale voir départementale plus que communale.

 

 Donc, pour la suite :

  • Continuer à fédérer l’ensemble des acteurs intéressés par le projet (public scolaire et public montagne-escalade),
  • Envisager avant la fin de l’année 2016 une réunion avec l’ensemble des potentiels financeurs afin de dresser un premier projet de co-financement.
  • S’inscrire davantage dans la vie de la cité…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre projet de « nouvelle salle » dans la dépêche!

Le projet de nouvelle salle d’escalade que porte l’association avance peu à peu, la recherche de financements et de partenaires est sur la bonne voie.

Ce projet s’intègre dans une recherche d’implication  de notre association dans la vie Fuxéenne d’une part et le monde (vaste) de l’escalade d’autre part. La création en septembre de l’équipe compétition de Pandémonium (dont deux compétiteurs, Marie Asté et Maël Brule sont qualifiés au championnat de France) s’inscrit dans ce mouvement. Le souhait de participer à l’événement Foix’R de Rue en partenariat avec le FAGIP est une autre facette de notre implication dans la vie locale.

« Pandémonium espère une nouvelle salle sous trois-quatre ans »